Poste ferroviaire


L'Administation des Postes tira rapidement parti du développement des chemins de fer durant la seconde moitié du XIXème siècle. Elle créa notamment le corps des convoyeurs qui escortaient le courrier sur les lignes secondaires sans effectuer aucune manipulation particulière à la différence des ambulants dont l’activité correspondait à des centres de tri mobiles.

Au cours des années 1865 à 1867  l'Administation des Postes encouragea la pose de boites aux lettres dans les gares, et décida d'élargir les prérogatives des convoyeurs de manière progressive. Ils furent chargés de lever les boite mobile de gare (c'est-à-dire les ouvrir, trier le courrier et de le diriger) en frappant le courrier ainsi récupéré d'un cachet spécial dit cachet « convoyeur-station » au recto de la lettre afin de bien marquer le point d'entrée d'une lettre dans le circuit postal.

Les oblitérations ferroviaires tiennent une place importante dans l'histoire postale du département de l'Yonne. Seules les oblitérations utilisées jusqu'en 1877 sont évoquées ici.